De l’en­­fant rêvé à l’en­­fant réel

Nais­sance de ce docu­men­taire

Durant 4 années, j’ai travaillé sur divers sujets de docu­men­taires. Trou­ver les finan­ce­ments n’est pas une chose aisée. Surtout, quand on est, comme moi, un élec­tron libre.

Un sujet me tenait plus parti­cu­liè­re­ment à cœur : mère adop­tive, j’ai traversé, bien malgré moi, plus de 10 ans doulou­reux avec ma fille adop­tée. J’ai alors commencé à enquê­ter autour du thème de « l’at­ta­che­ment », si méconnu en France. Le sujet m’a passion­née et je me suis lancée dans le tour­nage avec mes propres moyens et seule…

Par la force des choses, j’ai dû endos­ser plusieurs métiers en même temps : camé­ra­man, preneuse de son, inter­vie­weuse, monteuse. Jamais aupa­ra­vant je n’ai imaginé une telle solu­tion, car j’ai toujours lutté contre l’idée « d’homme-orchestre ».

Le point de départ du film est mon histoire fami­liale, mais le sujet a été très rapi­de­ment enri­chi, par l’ap­pui de nombreux parents, enfants et spécia­listes. J’ai parcouru une partie de la France et de la Belgique et j’ai engrangé des témoi­gnages d’une extra­or­di­naire sincé­rité.

La parti­cu­la­rité de ce film réside dans les contraintes, impo­sées par le fait qu’il est tourné par une personne seule. A la fois, elle plante sa caméra, pose des ques­tions, doit écou­ter les réponses avec empa­thie et atten­tion. Dans ce tête à tête et dans le calme, les douleurs passées ou présentes s’ex­priment calme­ment, avec pudeur et dans la durée.

Plus d’un an après le début du tour­nage, j’ai rencon­tré, Xavier Le Blond, de Live Produc­tions. Il s’est engagé à mes côtés pour permettre à ce film d’exis­ter. Nous avons obtenu l’Aide Sélec­tive du CNC, pour la qualité du projet.

Aujourd’­hui, le film existe avec une approche person­nelle : la mienne. C’est une enquête à « la première personne » où je suis à la fois « dedans » et « dehors ». J’in­ter­viewe, j’ex­prime mes senti­ments et j’ap­porte mon témoi­gnage.

Avant les fini­tions, lors de deux projec­tions test, nous avons reçu 94 réponses à un ques­tion­naire. La quasi unani­mité des spec­ta­teurs a été très touchée par : le contenu émotion­nel des témoi­gnages, l’équi­libre entre les émotions et la didac­tique, les connais­sances que le film leur a permis de décou­vrir…

Mais ça n’a pas suffi pour trou­ver un diffu­seur. « De l’en­fant rêvé à l’en­fant réel » ne ressemble pas à ce que les chaînes ont l’ha­bi­tude de program­mer. Et le problème est bien là ! Pour France 5 et France 2 : « c’est un très bon film d’au­teur, mais nous ne diffu­sons pas de films d’au­teur. » Pour Arte, « c’est un repor­tage, mais pas assez film d’au­teur »…

Un premier obstacle a cepen­dant été fran­chi : une chaîne locale, Téles­sonne, nous a soute­nus et l’a diffusé et redif­fusé sur le câble et Inter­net. J’ai été invi­tée à une émis­sion de plateau où j’ai pu parler de la problé­ma­tique de l’at­ta­che­ment, en toute liberté.

En été 2009, nous avons décidé d’édi­ter un DVD, vendu en ligne, avec le film (93 minutes) et un « Bonus » de 75 minutes : 6 séquences inédites qui le complètent.

Si vous dési­rez aper­ce­voir mon approche, vous pouvez regar­der des extraits en dessous.

 

La deuxième vie du film :

Le sujet de l’at­ta­che­ment reste d’ac­tua­lité. Petit à petit, les gens, adop­tants ou pas, se sont rendus compte que l’at­ta­che­ment n’est pas une « inven­tion ». Les psycho­logues, assis­tantes sociales, divers profes­sion­nels de l’en­fance, ont acquis l’idée, que cette théo­rie est utile dans leur travail. J’ai été invi­tée par des asso­cia­tions, dans plusieurs dépar­te­ments français où après une projec­tion du « Module péda­go­gique », une série d’ex­traits, nous avons pu échan­ger avec le public sur les diffi­cul­tés et joies de leur vie avec leurs enfants.

Je ne suis pas la seule à avoir pour­suivi cette action. PETALES France, Cécile Delan­noy (auteur), Françoise Hallet (méde­cin), les amis québé­cois : Dr Jean-Fraçois Chicoine et Joanne Lemieux ont appris énor­mé­ment aux gens de tous hori­zons : œuvres d’adop­tion, méde­cins, juges, poli­ciers, gendarmes, psycho­logues, et j’en passe…

Encore aujourd’­hui, je suis régu­liè­re­ment solli­ci­tée ou féli­ci­tée pour mon travail par des personnes qui ont vu le film ou en ont entendu parler.

Les parents qui ne savent plus quoi faire avec leurs enfants aimés, mais deve­nus insup­por­tables, ont besoin empa­thie et bien­veillance, au lieu de la culpa­bi­li­sa­tion qui était la norme à mon « époque ».

 

Note à l’in­ten­tion des Asso­cia­tions et des Insti­tu­tions :

Je sais que de nombreuses asso­cia­tions, insti­tu­tions ou psycho­logues voudront utili­ser le DVD acheté en ligne, pour en faire béné­fi­cier leurs adhé­rents, leurs patients, en orga­ni­sant des prêts ou des réunions, où elles proposent la projec­tion du film en tota­lité ou de ses extraits. OR, léga­le­ment ce n’est pas possible, car :

Confor­mé­ment à la loi, l’uti­li­sa­tion d’un DVD quel qu’il soit est stric­te­ment réser­vée à un usage fami­lial et privé. La projec­tion totale ou partielle du DVD « De l’en­fant rêvé à l’en­fant réel… » en séance publique, avec ou sans percep­tion de droit d’en­trée, est donc inter­dite, sauf accord préa­lable de l’au­teur ou de la produc­tion.

Pour remé­dier à cette diffi­culté, avec Live Produc­tions, nous avons élaboré, un montage de 30 minutes, composé d’ex­traits du docu­men­taire, plus spécia­le­ment axé sur le sujet de l’at­ta­che­ment. Sa projec­tion, sous certaines condi­tions, peut servir à un « lancer de débat » lors d’une réunion d’in­for­ma­tion ou d’une confé­rence sur l’im­por­tance de l’at­ta­che­ment.

Pour plus d’in­for­ma­tion, veuillez me contac­ter, via « contact » de ce site.

Le « MODULE PÉDAGOGIQUE » :

Destiné aux asso­cia­tions, insti­tu­tions, profes­sion­nels et forma­teurs, un DVD, inti­tulé : « MODULE PÉDAGOGIQUE » est désor­mais dispo­nible.
Il contient :
1. L’at­ta­che­ment et ses troubles (30 minutes extraites du film mentionné plus haut)
2. Appro­fon­dis­se­ment par des spécia­listes (50 minutes, en 4 parties distinctes)

Il est proposé avec une Licence spéciale, permet­tant d’or­ga­ni­ser la forma­tion du person­nel ou des réunions d’in­for­ma­tions dans le cadre de leur acti­vité. Pour toute infor­ma­tion sur le « MODULE PÉDAGOGIQUE » veuillez me contac­ter.