Attachement

Le mot attachement est bien connu, lorsque nous parlons de nos « affinités ». Ce qui l’est moins, c’est la notion de sécurité affective de nos enfants ou de nous-même.

Basiquement, il s’agit de comprendre qu’un enfant, pour grandir et devenir autonome, a besoin de faire confiance à un adulte bienveillant et stable qui assure sa survie et sa sécurité.

La découverte de cette signification a été un très grand moment pour moi, car elle a mis fin à plusieurs années de sentiment de culpabilité. Un jour, je suis tombée sur un site internet qui présentait la « Théorie de l’attachement ». Ce site est celui de l’association PETALES France, qui consacre toute son activité à soutenir des parents dont les enfants souffrent de « défi d’attachement » ou de « trouble d’attachement ».

Comme je le raconte dans mon film « De l’enfant rêvé à l’enfant réel… », au départ, je pensais être la seule à avoir ce genre de problèmes. Le film est une enquête autour du thème : de quoi mon enfant adopté souffre et pourquoi elle fait souffrir son entourage. De rencontre en rencontre, il m’a fallu me rendre à l’évidence que de nombreuses familles sont dans ce cas.

Parmi les participants de mon film et parmi les membres de PETALES France, les familles d’adoptants sont la majorité. Mais ceci ne veut pas dire que les problèmes d’attachements soient réservés à cette catégorie.

Site Web de PETALES France Si vous êtes intéressés par ce sujet, allez visiter le site PETALES France où vous trouverez des textes explicatifs et une page de bibliographie très bien fournie.

Des spécialistes Français, Belges ou Québécois vous éclaireront. Des médecins comme Nicole Guedeney, Françoise Hallet, Jean-François Chicoine ou des auteurs comme Cécile Delannoy, sans oublier Joanne Lemieux, conceptrice de « l’Adopteparentalité », ont beaucoup fait pour que les notions de l’attachement soient reconnues, aussi bien par les parents que par les spécialistes.